Conseils bébé

Les glaires et régurgitations

Jeune papa

Après la naissance, votre bébé peut être gêné par des remontées gastriques, « les glaires » de naissance.

En effet, sa motricité digestive est immature, et le contenu de son estomac remonte facilement. Parfois, il le crache, toussote, pleure… parfois, il ne fait que ravaler sans cracher. Ces petits désagréments ne sont pas grave, et sont passagers. N’hésitez pas à appeler le personnel qui est là pour vous entourer face à vos questions.

Il faut savoir que sur les premiers jours, le transit des bébés est lent, ce qui les gêne pour éliminer les éventuelles glaires avalées lors de la naissance.

Les remontées de lait ou de suc restent fréquentes chez un bébé les premiers mois car le sphincter de l’œsophage n’est pas encore suffisamment tonique. Les remontées sont fréquentes en position strictement allongée ou à la mobilisation. Ce reflux n’est pas grave si bébé le tolère bien et grossit bien. Placez bébé en position verticale ou en position ventre à ventre contre vous.

Astuce : le peau à peau est un excellent moyen de faciliter le transit et de limiter les remontées gastriques. Nos équipes seront présentes pour vous accompagner lors des premiers peau à peau pour qu’il se fasse en toute sécurité.

Couchage

La société française de pédiatrie recommande de coucher les enfants sur le dos dès leur naissance et ce, jusqu’à l’âge d’un an.

Les études ont démontré que cette position est la plus sûre pour le bébé et diminue de manière très significative le risque de mort inattendue du nourrisson (baisse de 75% entre 1991 et 1997).

Il n’est pas recommandé de faire dormir bébé dans votre lit (risque de chute, de confinement, d’étouffement…)

NB : il existe des lits side-beds qui s’accrochent à votre lit.

La prévention de la plagiocéphalie

Nouveau né

On appelle « plagiocéphalie » le fait d’avoir la tête plate d’un côté. C’est un phénomène fréquent et bénin depuis qu’on recommande de coucher les bébés sur le dos.
En effet, leur petit crâne est malléable.
Pour la sécurité, le couchage sur le dos est incontournable, cependant vous pouvez prévenir la plagiocéphalie ainsi :

Pour la prévenir:

  • Vérifiez bien que bébé tourne la tête facilement de chaque côté lorsqu’il est sur le dos
  • Favorisez fréquemment des périodes de jeux ou de détente sur le ventre dès les premières semaines : en votre présence. Disposez des jouets autour de lui pour l’inciter à regarder sur les côtés.
  • Habituez-le à être sur le ventre lors des changes
  • Favorisez le portage de bébé (porte bébé, écharpe, contre vous…)
  • Mettez-le en peau à peau
  • N’utilisez pas de réducteurs de lits, cale-têtes et cale-bébés : il pourra ainsi bouger librement.

Les pleurs et le syndrome du bébé secoué

Les pleurs sont le langage dont dispose le bébé. L’enjeu face à un bébé qui pleure consiste à décrypter ce langage, à reconnaître les différentes causes de pleurs afin d’y apporter une réponse adaptée. Ce n’est pas une tâche facile !
Chaque enfant est unique, il est normal de tâtonner au début. Vous trouverez de vous-même, peu à peu, la façon de les décoder et d’y répondre!

A noter : les coliques représentent 5% des pleurs des bébés. Les cris sont stridents et fréquents. Ils sont très éprouvants mais, vers 3 mois, les coliques se calment de façon spontanée.

L’origine de ces coliques dont les bébés souffrent reste mystérieuse, les hypothèses sont nombreuses.

L’enfant se calme provisoirement avec des câlins, des massages sur le ventre.

S’il continue de pleurer, vous pouvez être excédé, paniqué, déconcerté, vous ne savez plus quoi faire.
Si vous vous sentez à bout, posez votre bébé, laissez-le pleurer et prenez un temps pour vous isoler momentanément.
Ne restez pas seuls. Appelez de la famille, un ami pour en parler, pour passer le relais.

Très important : il ne faut jamais secouer votre bébé.

Et souvenez-vous :

Un bébé n’est pas capricieux, il exprime des besoins, un inconfort, il ne pleure jamais pour rien. Plus vous serez rassurant(e) et rassuré(e), plus votre bébé sera rassuré aussi. Aller à la rencontre de ses besoins n’en fera pas un enfant gâté! Au contraire, cela favorisera son développement et l’aidera à se construire dans l’assurance que ses parents veillent sur lui. Cela lui permettra ainsi de s’épanouir en toute confiance. Répondre à toutes les sollicitations de votre bébé lui apportera une sécurité affective et émotionnelle.
Cris bebe

Voici quelques repères pour distinguer les phases d’éveil et de sommeil de votre bébé :

Sommeil calme (profond) 20min

  • Le visage est détendu
  • Votre bébé dort « à poings fermés »
  • Sa respiration est régulière
  • Il peut sursauter

Sommeil agité (léger) 10 à 45 min

  • Il bouge
  • Fait des bruits
  • Suce
  • Son visage est mobile
  • Ses yeux bougent sous ses paupières
  • Son corps est détendu
  • Ses mains sont ouvertes
  • Il peut éventuellement s’étirer

Éveil calme quelques minutes à chaque éveil

  • Calme attentif
  • C’est une phase de communication intense par le regard
  • Phase d’imitation des expressions faciales de l’adulte

Éveil agité

  • Son attention est difficile à capter
  • Il est possible de l’installer à téter mais il faudra faire preuve de patience…

Éveil agité avec cris

  • Cris, pleurs
  • Plus marqué quand le bébé est en privation de repères sensoriels de sécurité…
Aller au contenu principal