Votre sortie

Nourrisson

Votre sortie a été décidée conjointement par le gynécologue-obstétricien, par le pédiatre et la sage-femme. Vous pouvez repartir avec votre accompagnant et votre bébé. (Evitez les transports en commun, votre bébé n’est pas vacciné).

Les sorties sont préférentiellement effectuées le matin (sauf attente de résultats pour bébé par exemple). Aussi, nous vous remercions de vous organiser en conséquence pour les modalités pratiques de votre retour à domicile.

Essayez dans la mesure du possible de vivre au rythme du bébé. Aménagez-vous des temps de sieste, votre repos doit être une priorité pour les semaines à venir.

Pensez à prendre rendez-vous pour la visite post natale qui est à réaliser 6 à 8 semaines après l’accouchement avec un médecin (gynécologue ou traitant) ou une sage-femme.

Des conseils de sortie vous seront prodigués la veille et le jour de la sortie. Le livret « vous voilà parents et après », qui vous a été remis durant votre séjour, contient une mine d’informations pour la suite. N’hésitez pas à le consulter !

Nous vous conseillons de prendre contact rapidement après l’accouchement avec votre sage-femme libérale qui pourra assurer le suivi à domicile et ce d’autant si vous souhaitez sortir précocement.

Nous vous remettrons les coordonnées de la PMI (Protection Maternelle et Infantile) dont vous dépendez, des professionnels pourront être en appui suite à votre retour à domicile.

N’hésitez pas également à consulter le site des 1000 premiers jours où vous trouverez de nombreuses informations.

En vue d’améliorer la prise en charge de chaque maman et nouveau-né, toutes vos réponses seront étudiées.

Sous certaines conditions, vous pourrez rentrer chez vous 2-3 jours après la naissance de votre enfant.

Une visite dans les 24h après votre sortie doit être réalisée par une sage-femme puis une deuxième est programmée la semaine suivant votre sortie. Pour ce faire, il est nécessaire que vous anticipiez les choses en amont avec votre sage-femme libérale.

Les deux parents ou un seul, peuvent en faire la demande en remplissant le formulaire CERFA que vous pouvez retrouver en ligne sur le site de la CPAM :  www.ameli.fr

De retour à la maison, entourez-vous de votre famille. Vous serez fatiguée physiquement et psychologiquement à cause de la grossesse, de l’accouchement, des réveils fréquents. Les risques d’une dépression post-accouchement n’est pas exclue.
Le baby blues est fréquent et souvent bénin. Il ne doit pas durer plus de quelques jours et se caractérise par un changement d’humeur contradictoire.
Si ces symptômes perdurent et que vous manquez d’entrain, n’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant ou sage-femme.

Nos conseils :

  • Ne vous fiez pas à votre poids qui n’a pas chuté après l’accouchement. Votre corps produit des réserves en vue de l’allaitement. Ne faites surtout pas de régime alimentaire pendant les trois premiers mois de votre bébé.
  • Ayez une alimentation équilibrée.
  • Buvez beaucoup d’eau si vous allaitez.
  • Essayez de vous reposer un maximum en faisant de petites siestes.
  • Vous pouvez reprendre une activité physique légère comme la marche mais ne reprenez pas d’activités plus intenses avant d’avoir suivi vos cours de rééducation périnéale.

Le congé paternité est une formidable occasion pour le papa de faire connaissance avec bébé, de soutenir votre compagne et de dessiner avec eux les contours de votre nouveau cocon familial.

Il est fixé à vingt-cinq jours, pour la naissance d’un enfant et trente-deux, pour une naissance multiple. Pensez à prévenir votre employeur, un mois avant la date choisie. Il doit être pris dans les six mois suivant la naissance et s’ajoute aux trois jours d’absence autorisés pour accompagner votre compagne lors de la naissance. C’est un moment privilégié où vous pouvez enfin pleinement profiter de votre nouveau rôle de père.

Aller au contenu principal