Vos démarches administratives

Inscription à la maternité

Dès que possible, pensez à réserver votre séjour au sein de la maternité de votre choix pour plus de sérénité. L’inscription peut se faire tous les jours, pendant les heures d’ouverture du bureau des admissions ou à l’accueil du CHP Saint Grégoire ou sur l’application Vous Vivalto Santé. Une information tarifaire vous sera communiquée à cette occasion. Il est souhaitable de vous inscrire en début de grossesse ou dès que vous avez pris votre décision. Votre dossier médical sera déjà enregistré et vous pourrez être prise en charge dans les meilleures conditions.

L’inscription se fera au plus tard lors de votre consultation avec le médecin anesthésiste.
Pour vous inscrire, pensez à vous munir de votre carte vitale, de votre attestation de mutuelle et de votre carte d’identité.

Symptomes grossesse

Déclaration de votre grossesse

Afin de bénéficier de la prise en charge de votre grossesse par l’Assurance Maladie, vous devez transmettre une déclaration de grossesse avant la fin de votre 3e mois.

Comment déclarer ma grossesse ?

Via la télétransmission : À l’issue de votre premier examen, les médecins ou les sages-femmes qui le peuvent, effectuerons la déclaration de grossesse en ligne. Celle-ci sera télétransmit directement à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) et à votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF)

La Sécurité Sociale vous envoie un courrier vous informant de l’ensemble de vos droits à réception de votre déclaration.

Via le formulaire : À l’issue de votre première consultation, votre médecin ou sage-femme vous remet le formulaire de déclaration de grossesse en trois volets, intitulé « premier Examen Médical Prénatal ».

Avant la fin du 1er trimestre de grossesse, vous devez adresser :

  • Le volet rose à votre Caisse d’Assurance Maladie (CPAM)
  • Les 2 volets bleus à votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Quand informer votre employeur de votre grossesse ?

La loi n’oblige pas les futures mamans à informer leur employeur à une période donnée de leur grossesse. Vous pouvez l’annoncer lorsque vous le souhaitez par écrit ou à l’oral.
Il est tout de même plus cordial de prévenir votre employeur en amont de votre départ en congé maternité afin qu’il puisse prendre ses dispositions.

À savoir : Durant votre grossesse, vous bénéficiez d’une protection contre le licenciement jusqu’à 10 semaines après votre retour de congé maternité.
Vous disposez d’une autorisation d’absence pour vous rendre aux examens médicaux obligatoires. Celles-ci sont considérées comme du temps de travail effectif. Votre convention collective peut prévoir une baisse de votre temps de travail pendant votre grossesse ou en partie sans diminution de salaire. N’hésitez pas à vous renseigner.

Aller au contenu principal