Les petits maux de grossesse

La grossesse est souvent accompagnée de petits désagréments sans gravité. Voici quelques conseils pour vous aider à les combattre.

Grossesse femme

*Les symptômes peuvent varier d’une femme et d’une grossesse à une autre.

  • Symptômes nauséeux : Une forte sécrétion d’hormones les déclenchent au 1er trimestre. Elles sont parfois accompagnées de vomissements. Elles concernent la plupart des femmes enceintes mais pas toutes. Rassurez-vous, elles persistent rarement après le 1er trimestre de grossesse soit la 20e semaine d’aménorrhée.
    Pour essayer de les diminuer, prenez votre petit déjeuner dès le réveil et répartissez vos 3 repas en 4 ou 5 repas plus légers tout au long de la journée.
    L’utilisation de l’acupuncture peut être efficace pour diminuer la gêne.
  • Trouble du sommeil : fatigue ou sommeil perturbé. La montée de progestérone agit comme un puissant sédatif. N’hésitez pas à faire des pauses dans votre journée ou à dormir un peu plus la nuit. Dès le 2e trimestre de grossesse, vous devriez retrouver la forme !
  • Douleurs à la poitrine : Vos seins peuvent devenir plus sensibles, voire commencer à gonfler. Vos mamelons se durcissent et deviennent peu à peu plus foncés. En effet, votre poitrine se prépare déjà à l’allaitement !
    Pensez à hydrater régulièrement votre peau pour que celle-ci garde son élasticité et que vous mettiez toutes les chances de votre côté pour retrouver une poitrine ferme après l’accouchement et éviter des éventuelles vergetures.
  • Maux de tête : Près de 15 % des femmes ressentent des maux de tête plus intenses durant leur grossesse. Ils peuvent y avoir différentes causes : les changements hormonaux, l’augmentation de la pression sanguine, une congestion nasale, le stress, la fatigue ou encore un faible taux dans le sang.
    Voici quelques remèdes :
    • Évitez de boire trop de thé ou de café
    • Vous pouvez appliquer des compresses chaudes ou froides sur votre front ou votre nuque
    • Pensez à boire beaucoup d’eau
  • Bouffées de chaleur : On ne peut malheureusement supprimer ces petits désagréments courants.
    Certaines précautions permettent toutefois de les limiter : éviter les aliments épicés, le café, le thé, porter des vêtements en coton. L’homéopathie peut aussi vous aider.
Aller au contenu principal