Les symptômes

Les signes

Le jour de votre terme approche. Vous redoutez de ne pas reconnaitre les premiers signes d’un accouchement imminent ou pire, vous envisagez les scénarios catastrophes. Rassurez-vous, dans la majorité des cas, vous aurez le temps de vous rendre à la maternité avant d’accoucher.

Symptomes grossesse

Afin de vous aider à aborder sereinement le jour J, voici les premiers signes qui ne trompent pas et qui vous confirmerons votre départ à la maternité.
En cas de doute, n’hésitez pas à contacter nos équipes pour leur demander conseils, elles sauront vous guider.

Où se rendre ? Parking des urgences obstétricales

Pour l’arrivée d’un premier enfant, il est conseillé de se rendre à la maternité lorsque vous ressentez des contractions régulières et douloureuses toutes les 5 minutes depuis 1h30 voire 2h.
Pour les accouchements suivants, vous pouvez vous rendre dès lors que vos contractions douloureuses apparaissent toutes les 10 minutes.
Pas de précipitations, cela vous laisse le temps de vérifier votre valise, de prendre une douche ou un bain (si vous n’avez pas perdu les eaux).

Le faux travail
Il n’est pas toujours évident de distinguer les vraies contractions du faux travail.
Un faux travail comprend généralement des contractions intermittentes pas particulièrement douloureuses mais intenses. Vous pouvez appliquer les techniques de respiration apprises lors de vos séances de préparation à l’accouchement pour diminuer leurs effets.

Si vous remarquez une perte de liquide en continue ou intermittence, et non douloureuse, il s’agit probablement de la fissure ou de la rupture de votre poche des eaux. Même en cas de doute, il est nécessaire de vous rendre à la maternité.

Néanmoins, cela n’a rien d’urgent. Vous pouvez prendre le temps de rassembler vos affaires et de prendre une douche avant de vous rendre à la maternité. En cas de doute, vous pouvez contacter nos équipes au 02 99 23 97 97 pour qu’elles vous donnent leur avis.

Si vous remarquez la perte d’un amas de glaires épaisses, transparentes, gluantes, parfois marron et surtout inhabituelle, vous avez probablement perdu le bouchon muqueux. Inutile de vous précipiter à la maternité, il s’agit d’un symptôme de modification du col et ne constitue pas un motif pour vous rendre à la maternité.

Veillez à le signaler à votre médecin ou votre sage-femme lors de votre prochain rendez-vous de suivi.

IMPORTANT : Dans le cas où la perte de ce bouchon est associée à des contractions douloureuses et rapprochées et si vous remarquez également une perte de liquide amniotique. Vous devez-vous rendre sans plus tarder à la maternité.

Qu’est -ce que le bouchon muqueux ?
Chaque femme secrète de la glaire cervicale durant ses cycles. Elles se trouvent à l’entrée du col de l’utérus et facilitent le passage des spermatozoïdes. Après l’ovulation, cette glaire s’épaissit pour former un bouchon de protection contre les infections et les spermatozoïdes.
Lors des règles, ce bouchon est expulsé ; Mais lors d’une grossesse, ce bouchon s’épaissit et se maintient pour former le bouchon muqueux.

A l’approche de l’accouchement, le col de l’utérus commence à s’ouvrir. Le bouchon muqueux peut être alors expulsé plusieurs jours ou quelques heures avant le travail. Sa taille et son aspect varie d’une femme à une autre.
La perte de ce bouchon est indolore et peut se dérouler en plusieurs fois. De nombreuses femmes ne remarquent pas la perte de ce bouchon.

Vous êtes enceinte de 41 semaines d’aménorrhée et toujours aucun signe d’accouchement.

Le dépassement de terme implique un suivi médical renforcé en fin de grossesse. Cela oblige les futures mamans à se rendre régulièrement voire quotidiennement à la maternité sans réellement savoir quand elles accoucheront. Lors de vos venues, vous serez examinée par un praticien ou une sage-femme pour s’assurer de la bonne santé du bébé (Examen du col, prise de tension, mesure de la hauteur utérine, monitoring).

L’équipe médicale peut prendre la décision de déclencher l’accouchement, si aucun signe n’apparait à la fin de la 41ème semaine. Il existe différents modes de déclenchement, si cela s’avère nécessaire l’équipe vous expliquera les différentes étapes.

N’hésitez pas à échanger avec votre praticien des étapes à suivre en cas de dépassement de terme.

Certaines situations peuvent amener à déclencher un accouchement :

  • Causes maternelles : Diabète gestationnel, hypertension artérielle, problème cardiaque, crise d’asthme, problème pulmonaire, insuffisance rénales, toxémie gravidique, pré éclampsie, grossesse multiple, …
  • Causes fœtales : Gros poids de naissance, souffrance fœtale (retard ou arrêt de croissance intra-utérine, problème de rythme cardiaque)

Rendez-vous sans tarder aux urgences de votre maternité si :
Vous avez des saignements abondants
Vous remarquez une absence de mouvement de votre bébé
Vous avez de la fièvre

Aller au contenu principal