Questions fréquentes

Réalisez votre pré-admission en ligne au cours de laquelle vous faites le choix de vos prestations hôtelières. Rapprochez-vous de votre mutuelle pour connaître le montant de prise en charge des prestations hôtelières et ainsi connaître le montant de votre reste à charge. 

La maternité du CHP Saint-Grégoire dispose de chambres seules et de chambres doubles.

Pour chacune d’entre elles, vous bénéficiez des mêmes équipements:

  • 1 douche avec toilette
  • 1 ou 2 coins bébé avec une baignoire et matelas à langer séparés selon que vous êtes en chambre seule ou double
  • 1 lit accompagnant pour le conjoint à récupérer (en chambre seule uniquement). La demande doit être faite 24h avant auprès des équipes du service.

Le plus souvent, l’accompagnant pourra couper le cordon sauf en cas d’urgence.

S’il le désire, le papa ou votre accompagnant peut assister aux consultations et au cours de préparations gratuitement avec la future maman.

Les examens obligatoires sont :

  • La visite prénatale du 4e mois (prise en charge à 100% par la CPAM)
  • Les examens médicaux mensuels du 4e au 9e mois (pris en charge à 100% par la CPAM)
  • Les 3 échographies de suivi : 12 SA – 22 SA – 32 SA
    • 12 SA & 22 SA : Échographies prises en charge à 70% par la CPAM
    • 32 SA : Échographie prise en charge à 100% par la CPAM
  • La visite avec l’anesthésiste au 8e mois de grossesse (prise en charge à 100 % par la CPAM)

Vous devez prendre rendez-vous avec votre médecin traitant ou votre gynécologue ou directement avec le secrétariat de la maternité pour confirmer votre grossesse. Un calendrier de suivi de votre grossesse sera mis en place.

Il n’est pas recommandé de consommer de l’alcool pendant votre grossesse. Une politique « zéro alcool » est de rigueur pour limiter les dangers sur votre fœtus.

On conseille l’arrêt du tabac en cas de grossesse car sa consommation est toxique pour votre enfant. Le risque d’accouchement prématuré est multiplié par deux, le risque d’un petit poids est multiplié par trois, le risque de mort subite du nourrisson est accru également.

Il est possible de vous faire aider pour arrêter de fumer. Des consultations de tabacologie sont organisées si vous le souhaitez.

En général le sexe est annoncé lors de l’échographie morphologique au 5e mois de grossesse.

Vous pourrez, en théorie, commencer à sentir bouger votre bébé autour de la 18e semaine, quand il s’agit d’un premier enfant, parfois plus tôt lorsque l’on a déjà eu des enfants.

Ces estimations sont très variables d’une femme à une autre et ne constituent qu’une moyenne.

Au premier trimestre : 1 à 2 kilos
À la fin du second trimestre : 6 kilos
À la fin du troisième trimestre : 10 à 14 kilos

Cela dépend de votre état général, si tout se déroule normalement, il n’y a pas de contre-indication à la conduite. Pensez à mettre la ceinture sous votre ventre, à incliner le siège et à faire des pauses régulières.

Vous devez envoyer votre déclaration de grossesse à 14 semaines de grossesse au plus tard (soit 16 semaines d’aménorrhée). Elle doit être rédigée par votre médecin traitant, une sage-femme ou un gynécologue, qui vous remettra 3 feuillets, dont un à remettre à votre CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie).

Le congé maternité débute 6 semaines avant l’accouchement et se poursuit 10 semaines après avec une prolongation en cas de grossesse pathologique ou multiple. Si la grossesse se déroule sans problèmes et que vous le souhaitez, vous avez la possibilité de faire décaler les 3 semaines de repos avant l’accouchement, après celui-ci.
Il est possible de bénéficier de 15 jours supplémentaires, dit pathologiques, avant la date officielle de votre congé maternité.

Et pour le papa ?

Le congé paternité est une formidable occasion pour le papa de faire connaissance avec bébé, de soutenir votre compagne et de dessiner avec eux les contours de votre nouveau cocon familial.

Il est fixé à vingt-cinq jours, pour la naissance d’un enfant et trente-deux, pour une naissance multiple. Pensez à prévenir votre employeur, un mois avant la date choisie. Il doit être pris dans les six mois suivant la naissance et s’ajoute aux trois jours d’absence autorisés pour accompagner votre compagne lors de la naissance. C’est un moment privilégié où vous pouvez enfin pleinement profiter de votre nouveau rôle de père.

Tous les soins liés à votre accouchement sont pris en charges par votre organisme de sécurité sociale, qu’ils soient par voie basse ou par césarienne.

Un moment de calme est recommandé pour la réalisation de cet examen médical pour permettre une bonne concentration du praticien. Vous pouvez néanmoins, échanger avec votre praticien à ce sujet.

Si vous ne rencontrez aucune pathologie particulière, il n’y a aucune contre-indication.

Le paracétamol jusqu’à 4g/24h ainsi que le Spasfon jusqu’à 6 comprimés/24h. Tout autre médicament doit être prescrit par un médecin. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : www.lecrat.fr

Si vous avez déjà contracté la varicelle, vous n’encourrez aucun risque en étant en contact du virus.
Si non, contactez votre médecin traitant ou votre gynécologue rapidement pour faire réaliser une sérologie.

Pour bébé :

  • 6 bodies
  • 3 gilets ou brassières de laine
  • 6 pyjamas (1 mois)
  • Des bavoirs…

Découvrir le contenu complet

Les visites sont soumises au pass sanitaire pour les personnes majeures. Elles ont lieu de 12h à 20h. Pas d’enfants en dehors de la fratrie. Deux visiteurs max par chambre. Nous vous conseillons de ne pas succéder trop de visites pour votre tranquillité et celle des autres mamans ☺️

Les patientes prises en charge aux URGENCES gynécologiques et URGENCES maternité et/ou se présentant pour accoucher ne font pas l’objet d’une vérification de leur Pass Sanitaire.

Le ou la conjoint(e) accompagnant(e) est autorisé(e) à entrer dans l’établissement sans contrôle de son Pass Sanitaire et peut assister à l’accouchement. Les mesures barrières doivent être appliquées scrupuleusement durant le temps de l’accouchement.

Une fois cette étape passée, le/la conjoint(e) accompagnant(e) devra régulariser sa situation en présentant son Pass Sanitaire aux hôtesses à l’accueil principal de l’établissement pour les venues suivantes durant le reste du séjour de la maman.

Pour rappel, un test PCR est systématiquement organisé par l’équipe maternité pour toutes les patientes qui se présentent pour un accouchement à venir ou une hospitalisation. Si le test se révèle PCR positif, la future maman est prise en charge dans un circuit dédié en maternité.

Les papas peuvent bénéficier d’un examen de santé pris en charge à 100% si nécessaire.

Aller au contenu principal